Améliorer l’accès des artisans aux marchés publics.

Améliorer l’accès des artisans aux marchés publics.

By In Divers On 23 juin 2014


C’est ce que souhaite la CAPEB, constatant que « les artisans et petites entreprises du bâtiment ne réalisent aujourd’hui que 30% de l’activité des marchés publics », selon Sabine Basili, Vice-Présidente en charge des affaires économiques.

Dans cette optique, la CAPEB vient d’éditer un guide, sa « plateforme revendicative », dans lequel elle fait le point sur les problèmes rencontrés par les entreprises et elle y propose onze solutions pour y remédier.
Parmi ses principales revendications, on trouve :
– « une définition plus précise des cahiers des charges et une prise en compte du développement durable et responsable ».
– « mettre en place un coffre-fort électronique où les entreprises déposeraient, une fois dans l’année, les éléments invariables de leur candidature afin que ces entreprises puissent se consacrer à leur offre technique et de prix ».
– « valoriser les actions d’insertion en cours, y compris l’insertion professionnelle des jeunes en contrat d’apprentissage ».
– suppression de la négociation et information systématique des motifs de rejet aux candidats évincés.
– « la constitution d’un mémoire technique type de façon à ce que toutes les entreprises disposent de la même trame et de la notation pour chaque point. Cela éviterait la rupture d’égalité qui existe aujourd’hui entre les candidats ».

Plateforme revendicative des marchés publics (CAPEB)

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmailFacebooktwittergoogle_pluslinkedinmail