Le « dîtes-le nous une fois » devient enfin de droit avec le NCCP 2019 !

Le « dîtes-le nous une fois » devient enfin de droit avec le NCCP 2019 !

By In Candidature On 19 février 2019


Le décret relatif aux marchés publics du 25 mars 2016, dans son article 53 prévoyait déjà le principe du « dites-le nous une fois ». Ainsi, les entreprises n’étaient plus tenus de fournir les documents que l’acheteur pouvait obtenir (article 53 I) par le biais d’un « système électronique…administré par un organisme officiel » ou un « espace de stockage numérique » (coffre-fort électronique). De plus, les acheteurs pouvaient également prévoir que les entreprises n’auraient pas à fournir les documents déjà transmis lors d’une précédente consultation (article 53 II).

NOUVEAU : à compter du 1er avril, à savoir dès l’entrée en vigueur du Code de la commande publique, cette non-communication sera de droit pour les entreprises, qui n’auront plus à fournir ces documents, même si l’acheteur ne l’a pas expressément prévu (cf. Article R2143-14 du CCP). L’article L113-13 du code des relations entre le public et l’administration (CRPA) prévoit en effet que « lorsque les informations ou données nécessaires pour traiter la demande présentée par une personne ou la déclaration transmise par celle-ci peuvent être obtenues directement auprès d’une autre administration […] la personne ou son représentant atteste sur l’honneur de l’exactitude des informations déclarées ».

Nouveau Code de la commande publique (NCCP) 2019

Vous souhaitez maîtriser tous les changements dans la réglementation des marchés publics en 2019 ? DOUBLETRADE vous propose une formation à ce sujet, d’une simple demi-journée, dans nos locaux ou dans vos locaux ! Pour plus d’informations : info@doubletrade.com

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmailFacebooktwittergoogle_pluslinkedinmail